L'implication (manier l'identification projective)

Publié le 15.11.2016

Après une journée à thème "De l'identification projective à l'identification du psychothérapeute / Dans l'entre-deux de la relation" en septembre 2017, Didier JUSTON vous propose un stage de 3 jours de formation avancée à la psychothérapie intitulé "L'implication / Manier l'identification projective".

Dans le présent du client souffrant, s’actualisent dans le transfert des épisodes de son histoire qui n’ont pas été dépassés. Parmi les phénomènes transférentiels, l’identification projective mobilise de façon intense le thérapeute et c’est aussi un moment crucial de la thérapie. Son issue dépend de la capacité du thérapeute à la percevoir en lui, à la réguler et à amener son client à conscientiser ce qu’il a induit. Mais comment faut-il s’y prendre ? Etre capable de s’impliquer de façon mesurée et clarifiante est un des talents majeurs du praticien.

Ce stage approfondit l’atelier thématique d’1 journée ;
il n’est cependant pas nécessaire d’avoir assisté à cette journée pour s’inscrire.
Il développe en outre la notion de transmission psychique intergénérationnelle. Les practicums auront une valeur de supervision didactique.

 

public  

Ce stage s’adresse à des praticiens divers (psychanalystes, gestalt-thérapeutes, psychothérapeutes du lien...) ayant un minimum de 3 ans d’expérience.

 

objectifs   

  • Comprendre l’identification projective et introjective (IPI) comme voie royale 
  • de la transmission intergénérationnelle inconsciente.
  • Repérer les transferts mutuels en PGRO, à travers l’IPI et les comprendre comme la reproduction de scénarios infantiles induits chez le thérapeute dans le présent.
  • Savoir intervenir avec le client, avec authenticité et mesure, de façon assimilable.

 

contenu   

 L’IPI comme transmission intergénérationnelle

  • Les conceptions de la transmission de la mère au bébé, selon les auteurs : S.FREUD (identification), M.KLEIN (identification projective), W.BION (fonction de transformation des affects alpha). 
  • Identification normale et pathologique adhésive ou projective ; la nature de l’objet renseigne sur le mode et l’âge de transmission. 
  • Apports de la théorie de l’attachement (J. BOWLBY, D. ANZIEU, T.B. BRAZELTON,  N. GUEDENEY). 
  • Apport des neurosciences (COZOLINO). 
  • Les effets des types d’attachement sur la structure de la personnalité. 
  • Application à la pathologie : KERNBERG, les paires archaïques contrastées, pour les borderlines ; N. ABRAHAM et M. TOROK (crypte et fantôme, phénomènes de deuil) pour les dépressions.

 L’IPI et sa reproduction dans le cadre thérapeutique

  • Les 7 points d’observation et de réflexion pour percevoir le contre-transfert induit . 
  • Les transferts mutuels ; la "rotule" comme articulation des deux scènes biographiques analogues propres au thérapeute et au client.
  • L’IPI comme indice de situation inachevée comprenant de l’intolérable dans l’indispensable.

Travailler l’IPI et savoir s’impliquer

  • Percevoir le moment urgent (kairos) et le transformer en moment de rencontre, tournant essentiel dans la psychothérapie (D. STERN).
  • Les 4 questions que le thérapeute doit se poser avant d’intervenir.
  • Etude de situations thérapeutiques à effet de supervision :  
     - la régulation émotionnelle du psychothérapeute comme moment "réparateur",
    - évaluer les effets thérapeutiques après le "moment de rencontre".

 

méthode

 Exposés et vignettes cliniques, grilles d’observation, jeux de rôles, practicums.

 

évaluation   

Décrire une situation thérapeutique et votre intervention, illustrant le stage (2 pages) ; à remettre dans le délai d’un mois.


formateurs

Didier JUSTON
Psychologue clinicien, Thérapeute du lien
Superviseur et auteur de ‘‘Le Transfert en Psychanalyse et en Gestalt-thérapie’’

 

dates, horaires & lieu 

15, 16 & 17 février 2018
3 jours
(9h30 à 18h et dernier jour 9h à 17h)

 

coût  

Réf. IP DJ 18
Sous convention 525 €
A titre individuel 462 €

 

lieu

Institut ChampG
7 rue Dérégnaucourt à ROUBAIX

 

Renseignements

(Secrétariat) Guislaine PINATON
=> téléphone 03 20 28 17 50